Le printemps dans mon assiette

Publié le par Mimisan

Dans la plupart des domaines, le Japon suit les saisons d'assez près. Et c'est vrai aussi en pâtisserie, du moins dans les "pâtisseries" à la japonaise, qui jouent plus sur l'aspect que sur de grandes variétés de goût. Elles peuvent être de véritables œuvres d'art.

Dimanche, mon invitée m'en a apporté un assortiment très attirant fait sur le thème du printemps. Je ne vais pas me contenter d'en parler, je vais vous les montrer.


Les produits utilisés sont essentiellement de la pâte de haricots blancs sucrée (on fait bien de la crème de marron sucrée, sauf que le marron, c'est plus savoureux), de la farine de riz type mochi, du sucre de canne et une sorte de sirop; dans certains cas de la pâte de haricots rouges sucrée. Les fleurs que vous voyez sur la dernière photo, ce sont des sakuras traités au sel et le mélange sucré-salé allié au goût fruité est ici très réussi.

Pour faire l'empreinte sur le gateau blanc, on utilise un fer. Ou bien dans le magasin spécialisé (justement hier je suis allée dans le quartier spécialisé, Kappabashi, et j'ai trainé à regarder chez un fournisseur de ces choses-là) il y a justement le modèle voulu déjà existant et on l'achète, ou bien on veut quelque chose de spécial et on le commande, les artisans artistes le réaliseront pour nous.

Les formes: soit elles sont faires entièrement à la main, soit avec des moules en bois. Même fournisseur que pour les fers à marquer, même principe.

Le premier gâteau évoque l'eau de la fonte des neiges. Le papillon se passe de discours; les petites choses violettes sur le gateau foncé à gauche sont là pour le "sumire", la violette. Vous reconnaissez aussi le sakura, la fleur de cerisier; les pousses de fougères...

J'espère que cette petite découverte vous a intéressés.



Publié dans découvertes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
c'est magnifique !!!!
Répondre
:
que c'est beau et j'aimerai bien y gouté, et en lus sans matière grasse, c'est le pieds pour une gourmande, mais pour le sucre coment fait on pour les diabétiques, non non j'ai pas encore donnée dans cette maladie, mais c'est une question.
bonne soirée et bisous
Répondre
T
fort interessant et visuellement : merveilleux... Juste une petite question cette pate d'haricot : ça a quel gout, pour que je me fasse une idée..??? de ce que l'on connait en occident, ça se rapproche de quoi??? mais quel délice visuel !!!!
Répondre
M
Un goût assez peu prononcé, sucré; rien à voir, par exemple, avec la pâte de marron. Une consistance un peu farineuse et assez douce dans la bouche; pas du tout granuleux. Dans certains cas, on a ajouté de la farine de riz ( plutôt de la variété mochi-gome) ou de la farine de katakuri dont la finesse évoque plutôt la fécule, le dictionnaire dit que c'est le dent-de-chien.Hier, j'ai acheté un livre très joli qui donne recettes et techniques de ces choses; bien sûr, je vous en ferez profiter.
F
je ne sais si c'est bon mais que c'est beau à voir dans son assiette
Répondre
M
C'est sucré mais pas du tout de matière grasse.
T
Ton invitee etait au poil ! lol
Bises, Pouche.
Répondre
M
Mais pas à... Rooo! qu'est-ce que tu allais encore me faire dire!!! :lol:Bises